Paid post

Comment le franc peut évoluer face à l’euro?

L'EUR/CHF est la paire de devises qui oppose l’euro au franc suisse. Elle donne donc la valeur d’un euro exprimée en francs suisses.

Dans cet article, nous allons étudier l’évolution du franc suisse par rapport à l'euro, avec des prévisions sur EUR/CHF. Nous allons également voir comment bénéficier des fluctuations du franc suisse en bourse, et quels sont les éléments à prendre en compte pour réaliser ses propres analyses sur le CHF.

Comment le CHF pourrait-il évoluer d’ici la fin de l’année ?

Les prévisions EUR/CHF relatives au rapport entre l’euro et le franc suisse dépendent actuellement principalement des politiques monétaires des banques centrales, ainsi que du sentiment de marché vis-à-vis de la crise de coronavirus Covid-19.

La paire de devises suit une tendance baissière depuis le pic d’avril 2018 vers 1.20, et trouve depuis le début de la crise de mars 2020 un plancher vers 1.05, suite à une accélération baissière au début de l’année 2020.

En effet, depuis le début de l’année, les investisseurs ont favorisé le franc suisse en tant que valeur refuge alors que l’euro souffrait d’un manque de cohésion entre les pays de la Zone Euro pour lutter contre les effets du coronavirus.

Toutefois, après avoir atteint le 19 mars dernier son plus bas niveau depuis juillet 2015 à cette date, près du seuil de 1.05, la paire EUR/CHF a freiné sa chute, alors que la Banque Nationale Suisse (BNS) est intervenue pour éviter une trop forte hausse du franc suisse par rapport à l’euro. Un CHF trop fort pénaliserait effectivement les exportations suisses.

Cela a permis à l’euro de se maintenir au-dessus, mais proche de 1.05 franc durant les deux mois qui ont suivi, jusqu’à l’annonce de la Commission européenne d’un projet de relance commun de l’Union Européenne d’une valeur de 750 milliards d’euros, dont 500 milliards sous forme de subventions.

Cela a effectivement permis une remontée de l’euro sur le marché des devises, poussant EUR/CHF vers 1.09 en deux semaines. De plus, les achats de CHF en tant que valeur refuge se sont atténués durant cette période suite au rebond des marchés boursiers.

Mais après ce mouvement rapide de soulagement, la configuration précédente a commencé à faire son retour. En effet, le projet européen de relance tarde à se concrétiser à cause de l’opposition de certains pays, tandis que l’aversion au risque fait son retour sur les marchés financiers avec une épidémie de Covid-19 qui s’intensifie aux Etats-Unis et en Amérique latine.

EUR/CHF est ainsi aujourd’hui de retour vers 1.0650.

Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, EURCHF, graphique journalier (entre 30 janvier 2019 et 30 juin 2020), réalisé le 30 juin 2020.

Pour les mois à venir, trois principaux facteurs seront donc à surveiller de près pour les prévisions de EUR/CHF:

  • L’épidémie de coronavirus qui pourrait favoriser la hausse du CHF en cas de deuxième vague avérée

  • Les discussions sur le plan de relance européen, qui pourraient faire baisser EUR ou le faire monter selon qu’un accord se rapproche ou s’éloigne

  • Les réactions de la BNS à mesure que EUR/CHF se rapproche du niveau des 1.05

A ce stade, la deuxième vague de coronavirus devient un scénario de plus en plus craint avec les cas aux Etats-Unis et en Amérique latine, alors que l’Europe rouvre progressivement ses frontières. Cela soutient le franc suisse en valeur refuge, et pèse donc sur EUR/CHF à la baisse.

Au mieux, les perspectives économiques devraient demeurer incertaines pour les prochains mois. Le coronavirus devrait donc globalement rester un facteur négatif pour la paire de devises.

De plus, l'aggravation de l'actualité géopolitique concernant, entre autres, les tensions entre la Chine et les Etats-Unis laissent penser que les achats de CHF comme refuge ont encore de beaux jours devant eux.

Concernant l’Union Européenne, si l'UE ne parvient pas à trouver un accord sur une forme de mutualisation de la dette, ou si elle s’éloigne considérablement des propositions de la Commission, cela pourrait être négatif pour l’euro, et peser sur EUR/CHF à la baisse.

A l’inverse, si un accord européen est annoncé durant les prochaines semaines, cela devrait favoriser une hausse de EUR/USD, comme observé en mai dernier.

Enfin, si les prévisions négatifs pour EUR/CHF se concrétisent, l’intervention de la BNS, ou son absence d’intervention, sera une donnée clé pour l’évolution de EUR/CHF à l’avenir.

En effet, comme la BNS défendait dans le passé un plancher à 1.20, qu’elle a abandonné en janvier 2015, provoquant une chute historique de la paire de devises, elle pourrait continuer à défendre un nouveau plancher à 1.05. Même si Thomas Jordan, président de la BNS, a déclaré que la banque centrale ne songe pas à imposer un nouveau taux de change minimum.

Si la BNS défend les 1.05, la paire de devises pourrait rebondir. Mais si EUR/CHF recule sous 1.05, cela pourrait déclencher une forte volatilité et une rapide baisse.

Pour résumer, EUR/CHF reste sur une tendance baissière, et cela devrait encore durer un certain temps. Les prévisions de EUR/CHF pour 2020 restent ainsi plutôt orientées à la baisse, mais un certain nombre de développements seront à surveiller durant les mois à venir pour confirmer ou ajuster ces prévisions.

Analyse Technique EUR/CHF

Du point de vue technique, EUR/CHF évolue toujours sous une ligne de tendance baissière qui vient du pic d’avril 2018, et qui passe par le pic d’avril 2019. La ligne de résistance a nomment bloqué la hausse de mai/juin 2020.

La baisse depuis l’oblique freine maintenant sur le support des 1.0630. Une baisse de EUR/CHF en dessous, et sous la moyenne mobile 100 jours (rouge) vers 1.0600 devrait accentuer les prévisions baissières pour les semaines suivantes.

La paire pourrait alors retrouver le niveau clé de 1.0500. En cas de rupture en dessous, l’Euro pourrait chuter en direction des 1.0300 et potentiellement retrouver le creux d’avril 2015 à 1.0240.

Les éventuels rebonds rencontreront des résistances potentielles vers 1.0700 et 1.0730, puis la moyenne mobile 200 jours (bleu) vers 1.0750. La zone de résistance vers 1.0830/1.0850, où passe la ligne de tendance baissière de long terme sera ensuite un seuil clé.

En effet, une cassure au-dessus annulerait les prévisions baissières, et pourrait déclencher un plus solide mouvement haussier de EUR/USD pour aller chercher 1.1050. Un tel scénario serait encore plus probable si l’UE s’accorde sur un plan de relance et que les craintes autour du coronavirus s’estompent.

Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, EURCHF, graphique journalier (entre 5 mars 2019 et 30 juin 2020), réalisé le 30 juin 2020.

Pourquoi et Comment Trader EUR/CHF ?

En tant qu’investisseur Suisse, il est naturel que vous vous intéressiez au Franc suisse. Mais au-delà de cette évidence, il existe également plusieurs autres avantages à trader EUR/CHF.

Faible volatilité
Généralement moins volatile que les autres paires du Forex, EUR/CHF reste relativement plus simple à trader pour un trader débutant. Bien qu'il y ait toute une série de facteurs à prendre en compte, l’évolution des cours de EUR/CHF dépend principalement des politiques monétaires de la BNS et de la BCE, ainsi que l’attractivité du Franc suisse comme valeur refuge.

C'est particulièrement vrai en cas de crise, lorsque les traders se précipitent vers la sécurité supposée du Franc suisse.

Des informations largement répandues
En raison de la disponibilité et l’accessibilité des données économiques en provenance de la Zone Euro et de la Suisse, il est relativement aisé de mettre en place une analyse sur EUR/CHF et ajuster ses prévisions au fur et à mesure de la publication des données économiques.

Cela est notamment facilité par les analyses des médias des événements majeurs, comme les développements du coronavirus.

Négocier EUR/CHF en ligne
EUR/CHF fait partie des paires de devises les plus négociées au monde, regroupant deux monnaies phares du Forex.

De ce fait, il est très facile de trader EUR/CHF en ligne auprès d’un broker. Il suffit d’ouvrir un compte de trading et de commencer à trader.

Il est toutefois conseillé de commencer par un compte virtuel pour une période d’apprentissage. Certains courtiers en ligne proposent également des formations gratuites. Contactez-les directement pour en savoir plus sur leurs offres.

Quels sont les Risques du Trading de EUR/CHF?

Bien que le trading de EUR/CHF présente de nombreux avantages, il comporte également certains inconvénients et risques.

Risques de l'effet de levier
L'effet de levier et le trading sur marge très courants dans le trading forex vous permettent d'emprunter des capitaux pour augmenter la taille de votre position.

Si cela peut augmenter les profits de façon exponentielle, ça peut aussi augmenter considérablement les pertes.

Volatilité limitée
Cette caractéristique sera un avantage pour certains, et un inconvénient pour d’autres.

Par rapport à certaines paires de devises, l'EUR/CHF est généralement caractérisé par une plus faible volatilité journalière. Il en résulte des hausses et des baisses des cours moins amples, et donc moins de possibilités de générer des profits, mais aussi donc moins de risques que d’autres actifs trop volatiles.

Quels sont les Facteurs qui Influencent les Cours de EUR/CHF ?

Trader EUR/CHF suppose une compréhension détaillée de ce qui influence les changements de prix, que ce soit pour EUR ou CHF.

Nous allons donc détailler ici quels sont principaux facteurs qui influencent EUR/CHF.

Politique monétaire
Les actions de la Banque Centrale Européenne et de la Banque Nationale Suisse ont un impact sur l'évolution des cours de EUR/CHF.

La BNS, par exemple, est connue pour jouer un rôle actif dans le maintien des taux de change et pour prendre des mesures visant à réduire la déflation monétaire.

Gardez donc un œil sur les annonces de la BCE et de la BNS concernant les taux d'intérêt et la politique monétaire.

Données économiques suisses
La force et la faiblesse de l'économie nationale provoquent des mouvements de prix. Il existe donc des annonces spécifiques qui peuvent provoquer des mouvement de prix sur EUR/CHF.

Il s'agit notamment de l'indice suisse des directeurs d'achat (PMI), de l'indice suisse des prix à la consommation (IPC) et du baromètre économique KOF.

Cette dernière ressource fournit vingt-cinq indicateurs économiques qui font des prévisions sur la façon dont le marché se comportera au cours des deux prochains trimestres.

Données économiques européennes
En face, la force de l'économie européenne est un facteur tout aussi important. Il y a donc certains rapports clés à suivre.

Les données sur l’inflation et les PMI seront particulièrement importants à suivre pour trader EUR/CHF.

Paid post

Ce contenu a été produit par le Commercial Publishing, en collaboration avec Admiral Markets. Le Commercial Publishing est le département de Content Marketing qui travaille sur mandat de 20 minutes et de Tamedia.